A travers ce carnet, nous partons visiter la Sérénissime République de Saint-Marin, 5ème plus petit état au monde au coeur de l'Italie près de Rimini. D'une superficie d'un peu plus de 60km² et peuplé d'environ 33 000 habitants, le pays dispose de la plus ancienne république au monde, qui date du 16ème siècle. 

A travers champs, nous arrivons doucement mais surement à Saint Marin. Il y a une route plus directe mais les paysages environants sont très beaux, nous en profitons donc pour passer par la campagne ! La route pour mener à la frontière est ici plus qu'étroite !

Et puis voilà, nous y sommes ! Le point frontière, le genre de photo que j'adore faire ! :) 

La frontière est matérialisée également par cette passerelle traversant la voie rapide reliant l'état de Saint Marin à Rimini

Une fois la frontière franchie, il reste une petite quinzaine de kilomètres jusqu'à Borgo Maggiore, d'où nous prendrons le téléphérique jusqu'à la capitale, la Citta di San Marino. Il est cependant possible de se garer dans la ville haute, mais le nombre de place est très limité. L'aller retour en téléphérique nous coûtera 4,50€ en plus du stationnement.San Marino

Embarquons pour la Citta di San Marino avec une magnifique vue sur Borgo Maggiore ainsi que sur les alentours !

Durant notre l'ascension, les paysages aux alentours se découvrent petit à petit jusqu'à voir la Mer Adriatique :) 

Depuis la station d'arrivée du téléphérique, la vie panoramique est grandiose <3 
San Marino Funiculare

Débutons maintenant la visite de la capitale de la Sérénissime République de Saint Marin, la Citta di San Marino et ses 5000 habitants :-)

La cava dei Balestrieri est une ancienne carrière au coeur de la capitale qui date du 19ème siècle et qui servait à l'extraction des roches pour la restauration du Palazzo Publico (Palais principal abritant le gouvernement). 

il y a de nos jours des compétitions de tir à l'arbalète au coeur de cette carrière.

Du coté opposé à la carrière en contre-bas, le Palazzo Begni est un édifice construit entre le 16 et le 17ème siècle et qui abrite de nos jours le secrétariat d'état des finances et du budget. Le palais a également vu séjourner Alberto Marvelli, homme politique et militant catholique béatifié par Jean Paul II pour ses diverses actions réalisées;

Notre tour va désormais se poursuivre sur les remparts de la ville; Nous reviendrons en centre-ville tout à l'heure; depuis la porte della Frata 

Une fois en haut des remparts, une vue a couper le souffle s'offre à nous <3 ! avec La Cesta of Fratta, la seconde tour de la Citta di San Marino, se trouvant quant à elle, en dehors des fortification de la ville

L'entrée de la deuxième tour abritant un musée. 

Petit coup d'oeil sur les paysages vallonées de Saint Marin et d'Italie 

Derrière nous, La Rocca o Guaita au coeur des fortifications et qui est la première tour protégeant la ville. C'est la plus ancienne et la plus grande des trois tours sur le Mont Titano, construite au 11ème siècle et qui fut une prison de façon très temporaire. Depuis 1930, elle est désormais accessible aux visiteurs;

L'intérieur du château avec un accès pour le chemin des remparts.

Depuis les chemins reliant les tours, nous avons une vue panoramique sur l'état de Saint Marin au premier plan, sur la région italienne d'Emilie Romagne ainsi que sur Rimini et la mer adriatique.

En contre-bas, l'ancienne voie de chemin de fer qui reliait rimini à Saint Marin. Celle-ci fut complètement détruite pendant la seconde guerre mondiale et il ne reste qu'une voiture.

La voiture ferroviaire d'un peu plus, près lorsque nous avons quitté Saint Marin

Reprenons le chemin du centre ville avec la Basilica del Santo, principal édifice religieux du pays est dédié au diacre Saint-Marin. Cette basilique remplace un édifice plus ancien datant du 4ème siècle et déja dédié à Saint Marin. Elle fut construite de 1826 à 1838 et le  21 juillet 1926, elle est élevée au rang de basilique mineure par le pape Pie XI. Elle fait partie intégrante du centre-ville historique classé au patrimoine mondial de l'UNESCO

Ci-dessous, la rue menant au téléphérique à droite, et au palazzo publico à gauche, depuis la place de la basilique. Les rues sur-élevées les unes par rapport aux autres donnent des points de vue agréables !

En poursuivant notre balade à travers les rues de la capitale, nous arrivons maintenant à l'édifice le plus important de la ville, le Palazzo Publico sur la place de la liberté. Etant à la fois l'hôtel de ville et le palais du gouvernement, il abrite les principaux organes de la république et ressemblement fortement au palazzo Vecchio de Florence (Italie). Il y a foule ce jour sur la place de la liberté, plusieurs mariages étant célébrés.  
Comme tous les palais abritant des sièges gouvernementaux, celui-ci n'échappe pas à la règle d'être surveillé par des gardes. 

Outre les mariages célébrés dans le palais, la place de la liberté accueille les stands du Grand Prix moto de Saint Marin se déroulant ce week-end là sur le circuit d'Imola.

Sur la facade du Palais, le drapeau de ce petit état flotte 

Tout autour de la place, on y trouve d'autres bâtiments officiels comme le secrétariat à l'industrie et à l'agriculture 

Dans le coeur de ville, nous sommes maintenant sur la placette Titano abritant le musée de l'état de Saint Marin

A travers les petites rues, nous passons et trepassons sous de petites arches qui font le charme de cette petite capitale. Saint Marin est un peu comme l'Andorre, vous pouvez y faire de bonnes affaires sur les cigarettes et divers alcools ainsi que sur l'électronique. De ce fait, les commerces se comptent par centaine, ce qui est pour ma part, un peu désolant que d'avoir des anciennes de partout dans une ville historique comme celle-ci.

Continuons notre promenade et nous sommes maintenant sur la place Garibaldi, qui est une place d'où nous pouvons aller un peu partout dans la ville. A droite vers les remparts, à gauche vers la première tour et à gauche en bas vers la ville-basse.

La place Garibaldi est également la grande place commerçante de la ville !


Nous sommes ici à l'extrémité sud de la ville, avec les remparts séparant la ville ancienne de la ville nouvelle et l'accès par la gauche vers la première tour. A gauche, le conservatoire de musique de l'Etat de Saint Marin.

En contre-bas, le théatre de la capitale                                                                                                                                                              

Descendons maintenant un peu plus bas dans la ville pour y découvrir la place du marché médiéval et son originale fontaine au centre de celle-ci.

Dans le prolongement de la place, une autre importante galerie commerciale de la ville. Egalement on y trouve un monument aux morts.

Descendons encore plus bas et nous arrivons au niveau des fortifications du coté est de la ville délimitant l'ancienne de la nouvelle ville.

En cette fin de journée, la douce lumière de fin de journée s'abat sur les remparts EST de la ville. 

Avant de partir, un petit souvenir du pays ;)