Découvrons à travers ce carnet d'"Oradour sur Glane", la tragique journée du 10 juin 1944 dont la population fut massacrée par la division SS Das Reich. Une visite au coeur de ce village détruit mais dont les stigmates sont tellement visibles aujourd'hui !

C'est par cette allée que va commencer la visite du village d'Oradour sur Glane. Alors que les allemands remontent depuis le sud de la France, ils s'arrêtent à Oradour. La veille, cette même division aura pendu 99 hommes à Tulle. 
 

A leur arrivée dans le village, les habitants doivent tous se retrouver sans exception sur la place du Champ-de-Foire pour un contrôle d'identité. D'un coté les femmes & les enfants, de l'autre les hommes.  Ces derniers seront tous massacrés dans des endroits clos et où le feu sera allumé. Dans l'Eglise, femmes et enfants sont enfermés et une mort atroce les attends ! Au total, 642 personnes ont été massacrées lors de cette journée. Ci-dessous, les restes d'une poussette dans l'Eglise !

L'intérieur de l'Eglise où femmes & enfants furent massacrés !

En l'espace de quelques heures, la vie s'est figée dans ce village tranquille. L'horreur a remplacé la quiétude des lieux. Le village est parti en fumée avec 642 âmes !
La rue principale de nos jours avec les voies du tramway

La station terminus du Tramway d'Oradour sur Glane

Un ancien garage automobile d'Oradour sur Glane

La boucherie ...                                               

Le garage d'un particulier avec les anciennes automobiles 

La place du Champ de Foire et une Peugeot 202          

De nombreux objets sont encore visibles de nos jours ... 

Le bureau des Postes & télégraphes                                   

Vestige de l'horreur vécue, Oradour Sur Glane est un endroit à voir, est un endroit pour se recueiller, un endroit pour ne pas oublier ...