Bienvenue dans ce nouveau carnet consacré à la cité Episcopale d'Albi, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO lors de la session du 31 juillet 2010 à Brasilia (Brésil). Localisée à 85km au nord est de Toulouse, la cité d'Albi épiscopale est connue pour le patrimoine qu'elle abrite, a savoir notamment la cathédrale fortifiée Sainte-Cécile construite par les catholiques pour lutter contre les cathares, son palais de la Berbie, ancien palais des archevêques d'Albi dominant le Tarn, le pont Vieux franchissant ce dernier, l'église Saint-Salvi et son cloître. Elle est également connue pour être le lieu de naissance du célèbre peintre post-impressioniste, Henri de Toulouse-Lautrec qui y possède désormais son propre musée et pour avoir été le théatre d'une violente répression au XIIIe siècle de la part de l'Église catholique romaine connue sous le nom de Croisade des Albigeois.

Accessible en train de nuit depuis Paris ou bien via Toulouse, Albi déplace une foule considérable en été notamment. Ci-dessous, une vue du train de nuit depuis Paris franchissant le pont sur le Tarn et arrivant en gare d'Albi Ville. 
Train de nuit Albi

Au lever du jour, la Cité d'Albi surnomée la "Ville Rouge" du fait de la couleur de ses briques nous fait rêver par la beauté de ses constructions !
Albi

Le Pont Vieux, monument historique, construit au 11ème siècle et long de 150 mètres enjambe le Tarn. Il est inclus dans le périmètre de la Cité Episcopale classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO et avait un rôle de péage pour les échanges commerciaux entre les 2 rives de la ville.

Vue sur la rive opposée du Tarn depuis la Cité Episcopale d'Albi

En contre-bas de la cité, le moulin a eau avec en arrière plan un pont routier récent.

La cathédrale Saint Cécile, siège de l'archidiocèse d'Albi fut construite en 1282 et 1480. Elle a une allure de forteresse militaire et fut construite par les catholiques lors des affrontements contre les cathares albigeois. Elle est l'une des cathédrales les plus visitées en France.

Juste à coté de la cathédrale, le Palais de la Berbie qui fut construit en 50 ans environ. Initialement, il était prévu d'être une prestigieuse résidence avant qu'il ne soit transformé en forteresse. Depuis 1924, il abrite les célèbres oeuvres de l'artiste Toulouse Lautrec

Ci-dessous, les jardins du Palais de la Berbie

Avant d'aller visiter le cloître, descendons sur les rives du Tarn par ce petit chemin pavé

La collégiale Saint-Salvi est une église catholique située à Albi, dans le sud-ouest de la France. L'église a un aspect hétéroclite, reflet de l'évolution des modes de construction, mêlant l'art roman languedocien et l'architecture gothique. La césure entre les deux styles s'oppose aussi dans les matériaux, pierre pour l'ancien et brique foraine rouge pour le plus récent. La durée du chantier, sur près de sept siècles, a été déterminée par l'alternance de périodes fastes ou plus maigres. La lecture de la construction est complexe pour les historiens, des évolutions architecturales étant aussi intervenues sur les parties achevées. Le cloitre qui lui est attenant et la canourgue, groupe d'anciennes résidences des chanoines, forment avec la collégiale, un ensemble remarquable à une centaine de mètres de la cathédrale Sainte-Cécile et du palais de la Berbie. Ils appartiennent à la cité épiscopale d'Albi, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2010.

Les petites ruelles ont gardé leur charme d'antan !

Avant de repartir, une inscription sur les murailles de la ville près du Pont Vieux