Au retour de Boracay, on ne prendra pas le même chemin qu'a l'aller ...
Donc chemin inverse d'il y a une semaine et direction Kalibo, on reprend le bâteau cette fois-ci par un temps beaucoup plus agréable qu'a l'aller pour aller prendre un autobus local, dont le trajet durera plus de 3h. 

Transport public donc le confort est très rudimentaire, cependant, celà ne m'empêchera pas d'admirer les grandioses paysages quand nous traverserons la réserve naturelle de la "Panay Peninsula". La climatisation n'existe bien sur pas et la porte restera ouverte pendant tout le trajet, pas de soute pour les bagages entassés tout autour du chauffeur et pour terminer, pas de ceintures de sécurité sur les banquettes.  C'est parti ainsi pour trois heures de voyage ... 

Pour les points positifs, il y en a quand même un ! Les fenètres s'ouvrent et je pourrais ainsi admirer le paysage ! Nous longeons la mer de Sibuyan, paradis local des surfeurs afin de croiser une rivière prenant sa source dans le parc naturel et qui se jette ici !

C'est une fois la rivière franchie que nous allons commencer à grimper dans le massif montagneux se dressant face à nous et que nous entrons dans la réserve.

Les locaux, qui se déplacent beaucoup en transport public ne voient que rarement des "touristes" dans cette région, même si à cette période là, je me sens un peu comme un résident du pays. Le réflex à travers la fenêtre éveille la curiosité des petits et des grands !

Les forêts de palmiers laissent place à des bananiers au fur et à mesure que nous montant en altitude 

La route longera la mer de Subiyan sur la quasi totalité de notre chemin ! L'occasion de voir des paysages de cartes postales ! 

Bien entendu, les édifices religieux dans ce pays très conservateur et très catholiques sont nombreux 

On redescend petit à petit et les bananiers laissent la place aux palmiers de nouveau 

Une petite habitation qui se transporte comme nous avons vu à Boracay, déposée ici en plein virage au bord de la mer ... Un peu dangereux tout ça !

Une fois la réserve traversée, les forêts de palmiers vont laisser place à des paysages de culture !

et c'est ainsi que les premières rizières font leur apparition. Elles nous quitteront plus jusqu'à Kalibo maintenant, notre destination finale. 

Les premières habitations à l'entrée de Kalibo font leur apparition.