Longue escale à Canton pour le voyage retour depuis Manila vers Paris CDG, ce qui me permettra d'aller jeter un coup d'oeil TRES rapide en ville ! L'aéroport de Guangzhou-Baiyun étant gigantesque, trouver la sortie est déjà mon premier but du 2ème plus grand aéroport de Chine continentale. En cas d'escale jusqu'à 72 heures, pas besoin de visa pour sortir en ville à condition de ne pas quitter la ville, il est pas question d'aller s'aventurer loin de Canton dans mon cas. 

A l'aller, je n'avais pas assez de temps pour pouvoir sortir de l'aéroport. Cependant, je me promenerais dans mon terminal et je fais de drôle de constats ... Il y a plus d'employés de l'aéroport que de passagers ... C'est assez rare de voir ça, où bien tellement que l'aéroport est propre, dès qu'il y une saleté, une armée de nettoyeurs débarque ! 

Débarquement de mon Airbus 330 et je me rends donc à la porte A 112 direction la capitale des Philippines. 

Deux petites heures d'attente avant le décollage. La destination suivante est tout aussi exotique, la capitale du Cambodge !

Mon Airbus A 320 déja prêt pour les 3 heures de vol prévus. 

Embarquement et me voilà bien installé à mon siège ! Comme toujours, coté fenêtre pour pouvoir admirer le paysage que nous allons survoler !

Notre phase de roulage a débuté, départ de Chine imminent :) 

Un dreamliner au repos qui assure les liaisons vers Londres avec mon A 330 qui vient d'être garé derrière 

Au retour, j'ai le temps d'aller faire un tour en ville, mais ce sera un tour très express ! Juste le temps de faire une photo, de manger une soupe et hop ce sera le retour à Paris cette fois-ci sur un B 777-300ER d'Air France. 

Pour rejoindre le centre-ville, empruntons la ligne 3 du métro de Canton, mégalopole de ... 50 millions d'habitants !!!!!!!!!!!!!!!! (12,7 millions juste à Canton). Je l'avais vu du ciel au moment de l'approche, je voulais la voir réellement, la fameuse tour de télévision et de tourisme de Canton